Rechercher

Afin de renforcer la sécurité des transactions sur internet, une nouvelle norme de sécurité est en cours de déploiement en France : le 3D Secure. Elle a pour but de réduire les risques de fraude, grâce une procédure d'authentification du porteur de la carte auprès de sa banque.
Un objectif : diminuer les risques de fraude
Afin d'éviter qu'une transaction soit rejetée parce que le client conteste l'achat auprès de sa banque, celle-ci vérifie désormais l'identité du client. En plus du numéro, de la date de validité et du cryptogramme, avec le système 3D Secure, le porteur de la carte doit s'authentifier auprès de sa propre banque en lui fournissant un code ou une information personnelle.
Qu'est ce que le 3D Secure ?
Il s'agit d'un système élaboré par les deux réseaux de cartes bancaires Visa et MasterCard pour authentifier les porteurs de cartes bancaires.
La réglementation ayant changé le 1er octobre 2008, les banques françaises déploient 3D Secure auprès de tous leurs porteurs. Suivant le réseau de cartes, il se décline sous deux appellations différentes :



1. Votre client effectue ses achats sur votre site.
2. Lors du paiement, il indique les coordonnées de sa carte bancaire sur P@iement CIC.
3. Nouveau : Ces informations sont transmises à la banque de votre client. Celle-ci lui demande alors de s'authentifier.
4. Paiement CIC vérifie que l'authentification est réalisée, puis effectue les contrôles habituels pour conclure la transaction avant de retourner le client vers votre site.
Bien sûr, les règlements avec une carte non activée 3D Secure restent tout à fait possibles pendant la phase de déploiement.